Mon blog est atrophié du fait que les commentaires sont bloqués et je ne sais pas s’il a encore quelque utilité en communication.

Pas de commentaire

photo montage Bernard Consoloni

Le commentaire de Loren
en beauté pour la galerie Galerie Ories la 6BHN bises

Pas de commentaire

Pas de commentaire

.Dans l’ordre des choses, je ne devrais plus être là, pour garder et soutenir l’idée originelle.
Tout au plus pourrais-je encore languir sur un lit de personne en quatrième âge attendant justement que……s’en suive!
Mais quelque chose a changé, et les personnes de quatre-vingts ans, sont à présent bien souvent en capacité de durer avec une énergie insoupçonnée.
Je demeure quant à moi en capacité de créer, de réagir, d’exister, même si je me retrouve cantonnée dans une solitude insupportable.
ces huit panneaux que je réalise dans l’espoir de la création du DJ’s Museum en réflexion, m’ont demandé des efforts considérables. Mais je ne suis pas plus fatiguée que si j’avais encore cinquante ans!
Alors, seule pour seule, il vaut mieux que je m’en exprime, de toute façon même si je hérisse, cela ne changera rien à ma position.

..

.

De la même façon, l’idée de festival d’art singulier est détournée, chaque fois que l’on s’arrange pour faire des installations de type foire à la brocante.
Des étals pour marchandise à vendre.
C’est alors que les choses deviennent de l’ordre du marché « marché » je dis bien de la création. Pourquoi non? alors et dans ce cas, je suis d’accord.
je suis OK.!
Mais dans l’esprit le festival d’art singulier, c’est autre chose tout au moins dans son idée première!

..

.

C’est le tourni, c’est la perturbation, ce n’est pas une installation muséale telle que l’on a l’habitude de la concevoir.
Les oeuvres doivent être perçues comme un maelstöm, des approches anarchiques qui s’entrecroisent jusqu’à faire le tout. le Grand Tout, et pas l’isolation d’une oeuvre pour l’enfermer dans un devenir esthétique classique, servi pour être assimilé facile, expertisé pour en faciliter la vision comme une chose dépeçable, et au final monneyable!

Pas de commentaire

Pas de commentaire

Il est « Mon printemps », mais aussi, comme le balancier de mon horloge de vie. Je ne sais plus, s’il est dans ma vie vraie ou dans l’autre, celle des fantasmagories artistiques qui me dévorent, m’absorbent, et me permettent de tenir le coup.Il est le goutte à goutte toujours absent et qui cependant vient et revient toujours comme le mouvement éternel de ma courte et longue éternité.Lorsqu’il vient il fait réalité, et dès qu’il part, je ne suis plus qu’une virtuelle entité, qui peut enfin être toute à son objet: l’art!Son absence me libère tout en m’interdisant tout plaisir extèrieur, bien que, j’en sois libre,son absence fait de moi, mon propre bourreau..,Je ne sais plus si les choses ont du sens où troublent encore mes sens! Il prétend que oui!

Pas de commentaire

eh! bien bref….J’ai terminé tout bien, bien, 6 panneaux sur huit.

eh! bien bref….J’ai terminé tout bien, bien, 6 panneaux sur huit.
A la gloire de mes yeux retrouvés et du chirurgien spécialiste qui a oeuvré pour me les avoir rendus.
Et de cet ami qui s’était approché pour m’aider dans le dédale des difficultés qui s’accélère pour une vieille dame, lorsqu’il faut se déplacer.
Comment va-t’il au fait? Je ne vois plus personne!
J’ai maçonné, mosaïqué, essayé de fignoler chacun des entourements de mes panneaux de 2 m ou presque par 0,60.
Il m’en reste 2 à terminer.
Je suis épuisée.
Mais j’ai accompli.
Au fait où vais-je les mettre en attendant leur évacuation pour Lyon.
Il me faut leur faire descendre l’escalier et ils sont lourds, finalement……………..
Ensuite je serai plus libre.
Libre de partir en voyage par exemple.
Hervé pense que ma vision de néandertalien est mon concept!
eT il semble en adhérer, ce qui me fait plaisir. Je me sens moins seule.
Pas tout à fait, cependant, puisque mon concept annoncé est -ORGANuGAMME- IEN-
mais de toute façon cela a quelque chose à voir.
Et il y aura toujours cette attirance et cette incompréhension, entre ce qui tient du néandertalien-ORGANuGAMME et Croc-Magn.
Au fait………….-ORGANuGAMME- se fait beaucoup de souci, le train a du mal pour entrer en gare! Toujours!

Pas de commentaire

Je trouve cela magnifique, ces personnes qui se passionnent pour archiver une histoire par rapport à un thème sur lequel ils se concentrent, et qui pour cette raison font se retrouver la destinée des choses, des évènements, et des lieux, constituant ainsi, les entrecroisements au travers d’une biographie qui prend sens.
Il y a ces derniers temps me rencontrant, l’archiviste de la république des enfants, puis celui de Get 27 et les artistes, et enfin Anthéor………..sans compter Louis Guyard le collectionneur d’art brut et singulier qui a bien voulu enregistrer avec mon oeuvre sur le sujet la mémoire d’Alfred le sabotier.
Pour le centre hélio-marin, les récits qui me concernent pourraient faire pleurer dans les chaumières, si je relatais soudain, les détresses et les solitudes des enfants, là, handicapés ou non. Une vision contemporaine ne le supporterait pas.
Mais heureusement, l’enfant rencontre le présent comme une chose naturelle et ne mesure pas forcément, toute l’incroyable anomalie des choses.
en la matière ma mémoire est plus sollicitée par mes découvertes de la nature, si absolument extraordinaire en ce lieu.
La couleur du ciel, de la mer et des rochers réputés rouges. Les effets du soleil couchant. l’invasion des méduses. le glanage du sel. La pêche d’un poulpe.
Et……….ma première expérience autodidacte réussie en natation;
Pour le reste les poux, l’impétigo, et la faim…..Il m’en souvient ,mais je n’en ressens pas de souffrance.

Pas de commentaire

Association Anthéor Hier et Aujourd’hui​ je me rapproche de vous Monsieur Dubreuil par le biais de face book…………..car, j’ai impérissable dans mon souvenir Anthéor.
En effet je fus avec mon frère et ma soeur encore bébé, pensionnaire au centre hélio marin, qui fut détruit lors du bombardement, dès lors que vous n’aviez encore apparemment pas vu le jour, et que j’y ai vécu des jours à la fois curieux et pas toujours faciles du fait notamment des restrictions alimentaires.
J’y ai connu un incendie de l’Esterel et les prémices du bombardement du viaduc.
Des tracts avaient été balancés afin de prévenir et de demander l’évacuation. .Nous avions été emmenés mon frère, ma soeur et moi, vers une autre destination de façon très pittoresque.
Ce site du centre hélio marin était magnifique, et demeure un souvenir indestructible.
La construction elle-même avec ses corps de bâtiment, sa piscine extraordinaire, la cuisine, l’ascenseur…………
J’ai pris le train, pour aller rejoindre mon père à Nice, après guerre, qui cahotait sur le viaduc plus ou moins arrangé.
Cela remonte à loin ……………

Pas de commentaire

Je l’ai dit!

En fait je vous remercie tellement de bien vouloir me rejoindre dans ce site, sans cela je serais encore plus isolée.
je pense que encore et à mon âge je puis trouver parmi vous, dont je suis l’ancêtre, une place et si possible servir à quelque chose afin de ne pas subir le retrait.
Je déjeune à midi au fil d’une émission de jeu que je n’aurais jamais regardée avant. mais au final je l’aime bien car l’animateur est très sympathique, gentil avec les gens qu’il laisse s’exprimer et surtout ouvrir un peu d’eux-mêmes au public.
Et certains vraiment doués. Mais l’autre jour, un jeune qui se prenant au sérieux, sans se dire que si on lui pressait le nez, il en sortirait encore du lait, s’est mis à faire de l’humour de trés mauvais goût, concernant une grande dame de l’art majeur, et je l’ai craint!
Non seulement parce que je respecte considérablement cette dame, et que mon regard sur elle porte sur son talent majeur lui aussi et qu’elle est elle-même et toujours belle, mais aussi parce que notre animateur a laissé passer!
C’est grave de sourire à quelque chose qui se veut anodin et qui ne devrait pas être!
Je dis cela, non pas pour soulever des vagues, mais parce que dans l’esprit en plus je me sentais visée. Tout le monde un jour, aura 80 ans, ou plus, s’il en a l’opportunité et la chance, et ce manque de compréhension et de retenue m’exaspère.
Tout cela pour dire que je serais heureuse d’être soutien quant à quelques jeunes artistes d’avenir..

Pas de commentaire